Comment LinkedIn a changé ma vie ?

Depuis quelques temps déjà, je pense à vous écrire cet article, il me trotte dans la tête chaque jour, mais ma pudeur m'a retenu jusqu'à aujourd'hui avant de le publier.

Pourquoi ?

Parce que ce qui va suivre me touche personnellement, c’est l’histoire de ma vie, une ôde à l’amour, à l’amitié, à la passion dans tous ses états et surtout à … LinkedIn !

 

Oui vous avez bien lu, une ôde à LinkedIn !

 

Etrange lu comme ça, certains penseront même que c’est typique de la génération Y dit « les digital natives ».  Pour autant l’histoire qui va suivre, mon histoire, n’a de numérique que le support. Il se cache derrière de belles histoires bien réelles et pleine d’humanité.

 

Suivez-moi, aujourd’hui, je vous emmène dans mon univers pour vous démontrer que le digital : c’est de l’humain !

 

 

I.  Mes débuts dans l’entreprenariat

 

Tout a commencé en 2013, avec la création d’une entreprise familiale dont mon ex-mari en est toujours gérant. A l’époque j’étais encore salariée, je m’arrangeais pour rentrer plus tôt du travail et aider mon mari à prospecter, ayant une expérience de plusieurs années en tant que commerciale. Oui, vous connaissez bien, les débuts dans l’entreprenariat ! Ils sont souvent laborieux : difficile de trouver des clients, de se faire connaître, et même si nous étions convaincus que nos produits aidaient les entreprises, cela prenait du temps.

Mais ma prospection téléphonique avait payé, tellement que j’étais devenue indispensable à notre entreprise. C’est alors que la question se posa : Dois-je démissionner et le rejoindre ?

J’aime l’aventure, et celle-ci me collait déjà à la peau. J’avais envie de continuer le travail que j’avais commencé, de le peaufiner, de faire fructifier notre entreprise et surtout de partir à la rencontre de mes futurs clients.

 

Après une séparation douloureuse avec mon ancien employeur … J’étais libre ! Libre de me consacrer à temps plein dans cette nouvelle aventure.

Mais les jours se suivaient et se ressemblaient tous … Le téléphone, encore et toujours, enfin il y eu aussi le casque Bluetooth pour changer un peu et m’éviter les crampes.

 J’enchainais donc les prises de rendez-vous, j’étais devenue la Lucky Luck du combiné et je composais plus vite que mon ombre !

Pour être honnête avec vous, je me suis essoufflée en quelques semaines, 8 heures par jour au téléphone ça épuise. Et même si mes talents en prospection téléphonique avaient payé, Il fallait que je trouve une autre alternative pour nous faire connaître, au risque de faire un Burn-out. Et là … Eureka ! Ma passion depuis toujours : les médias sociaux… Pourquoi ne pas les utiliser pour nous faire connaître ?

 

 

II. Le grand saut

 

Site internet, Référencement, E-Réputation, Blog, Réseaux Sociaux … Ce que je maîtrisais à titre personnel depuis mon plus jeune âge, j’allais maintenant l’utiliser à titre professionnel. Je me suis finalement concentrée sur LinkedIn, la plate-forme étant la plus adaptée en B2B, j’y avais mes aises depuis quelques années déjà.

Les articles qui y sont publiés me plaisent, ils me permettent de m’instruire, de rester au courant de ce qui se fait dans notre domaine d’activité, et surtout mon réseau …

Le réseau : le cœur de LinkedIn.

Avec une bonne centaine de relations au départ, j’avais déjà échangé avec tous, noué de vrais liens. En fait c’est pour cette raison que j’aime tant LinkedIn, parce que l’humain est au centre de tout.

Chaque jour je prends plaisir à m’y connecter et échanger, prospects ou concurrents, on a tous à s’apporter.

Le calvaire du téléphone était devenu de l’histoire ancienne et je rencontrais à présent mes prospects directement dans la vraie vie, sans forcément passer par un coup de fil. Nous avions déjà tellement échangé sur LinkedIn que notre rencontre n’était plus qu’une formalité.

C’était agréable, j’étais là pour les aider, et ils le savaient.

Je n’étais plus dans une démarche commerciale agressive, je faisais à présent du « Social Selling » où le mot « Social » a toute son importance.

 

Aimez vos produits ou services, aimez vos concurrents, aimez vos clients, aimez vos prospects et surtout prenez du plaisir à échanger avec eux et votre business s’en portera pour le mieux. C’est ce que m’a permis de faire LinkedIn : booster mon business par l’amour de l’autre.

 

 

III. Changement de cap

 

 

« Aux plus importantes croisées des chemins de notre vie, il n'y a pas de signalisation » Ernest Hemingway

 

Mon entourage professionnel eu vent des retours que me procuraient LinkedIn, certains m’ont donc demandé de l’aide, de les former. C’est alors qu’en plus de mon activité dans l’entreprise familiale, j’avais décidé de donner un coup de main à mon entourage professionnel proche. Le bouche à oreille prit très rapidement de l’ampleur sur mes « mini-formations » et l’on me proposait à présent de me rémunérer pour que j’y consacre plus de temps.

C’est pour répondre à cette demande que j’ai finalement créé Cérosa Conseil .

Cérosa, mon troisième bébé, porte pour nom les initiales de mes deux enfants.

 

Mon couple bâtait à présent de l’aile et le temps consacré à Cérosa Conseil ne me permettait plus de continuer l’aventure dans l’entreprise familiale.

 

Je divorçai quelques mois plus tard, me retrouvant à présent seule avec mes enfants, une entreprise à faire tourner, et aucun filet de sécurité.

Je n’ai donc eu d’autres choix que de mettre en œuvre scrupuleusement ce que j’apprenais à présent à mes clients. Aujourd’hui je peux dire que plus de 70% de ma clientèle provient de LinkedIn, vient ensuite Facebook, mon site internet et le bouche à oreille.

LinkedIn me permet alors de surmonter cette épreuve et de réussir à vivre de ma passion :

Aider les chefs d’entreprise et leur force de vente à vendre grâce au Social Selling.

 

IV. Mes plus belles rencontres

 

Parce que LinkedIn, c’est l’humain avant tout, je veux dédier ce quatrième point à 4 de mes plus belles rencontres sur la plate-forme (par ordre chronologique, je ne veux pas faire de jaloux J ) :

 

-       Philippe ATTAL : Une drôle d’histoire, puisque nous étions concurrents dans la géolocalisation et nous avons changé de cap professionnel en même temps … Pour se retrouver à nouveau concurrent … Dans la formation LinkedIn !

Pour autant, cela n’a jamais empêché notre amitié, nous nous sommes toujours entraidés et je tenais à souligner sa bienveillance et son intelligence.

-       Cyril BLADIER : Avec qui j’ai eu énormément de plaisir à travailler sur de beaux projets et de qui j’ai beaucoup appris. J’avoue volontiers que tu es mon mentor et je te remercie grandement pour ta générosité !

-       Caroline PIONNIER : Nous devions nous rencontrer dans un cadre professionnel, finalement au bout de 10 minutes nous nous sommes rendus compte que nous étions les mêmes ! Caroline, tu es formidable, drôle et brillante, je mesure la chance d’avoir une amie comme toi …

 

Et pour finir … L’amour ( et oui ! ):

 

-       Cyril JAMELOT : Un algortihme, un besoin en formation … Nous sommes restés très professionnels même si la formation nous a paru durer 5 secondes. J’ai rencontré ce jour-là un homme talentueux, drôle et généreux …

Nous avons continué nos échanges et avons décidé de nous revoir. Depuis nous sommes devenus inséparables et plus amoureux que jamais J  

 

 

 

Vous l’avez donc compris, LinkedIn ne doit pas être vu comme une simple plate-forme pour faire du business, recruter ou trouver un emploi. C’est un vrai lieu d’échange, d’information et d’entraide où l’humain reste au centre. Ne tuons pas la plate-forme avec des messages privés trop agressifs commercialement, au risque de voir mourir le Social Selling, comme nous l’avons fait avec la prospection téléphonique !

 

Si comme moi, vous partagez ce point de vue et que vous souhaitez aller plus loin dans une démarche de Social Selling qui vous ressemble, contactez-moi par mail cecile.lo@cerosa.fr ou visitez mon site internet www.cerosa.fr !