formation conseil reseaux sociaux social media marketing blog strasbourg tpe pme community management

Quelles seront les nouveautés pour LinkedIn en 2018 ?

Nous y sommes !

L’année 2018 à très certainement démarré sur les chapeaux de roues pour vous, et votre stratégie marketing est déjà bien ficelée. Mais avez-vous pris en compte les nouvelles mises à jour de LinkedIn ? En tant que professionnel(le) du marketing vous devez rester au fait des dernières nouveautés pour faire de votre stratégie B2B un succès !

 

Avant d’aborder les changements qui auront lieu en 2018, nous vous présentons d'abord deux tendances importantes sur LinkedIn. Deux mises à jour qui ont en effet débuté en 2017, mais qui vont définitivement prendre forme en 2018 !

 

1.     L'algorithme, ce mystère !

 

Comment fonctionne l’algorithme de LinkedIn ?

Pourquoi voyez-vous les posts de certaines personnes ou de certaines entreprises dans votre flux et que d’autres n’apparaissent jamais ?

Et pourquoi vos articles sur LinkedIn Publishing sont-ils moins vu depuis quelques mois ?

 

Personne n’a la réponse exacte, l’algorithme reste un mystère pour la plupart des experts et il change constamment.

 

Cependant nous avons remarqué plusieurs points importants que vous devez prendre en compte pour réussir malgré l’algorithme :

 

-       Partagez du contenu de qualité qui correspond aux attentes de votre réseau.

-       LinkedIn souhaite garder ses visiteurs sur la plate-forme, les posts avec des liens externes sont donc pénalisés. Vous souhaitez en rajouter un ? Mettez-le dans les commentaires !

-       Les posts qui réalisent le plus d’engagement dans l’heure suivant la publication sont les mieux classés et ont un meilleur taux d’impression. Pour réussir à avoir plus d’engagement vous pouvez par exemple mentionner à l’aide du @, des personnes de votre réseau qui ont un lien avec votre post et/ou varier les heures de publications pour tester l’impact.

 

Le meilleur conseil reste que vous devez être attentif à la qualité de votre contenu, les posts ne mentionnant que du texte sont prédominant sur LinkedIn ! Pensez à user du Storytelling pour se faire, avec des anecdotes, des histoires de vie, des leçons d’entrepreneurs, et en commençant par une question par exemple. Et tout cela sans lien et sans images !

 

La vidéo native, reste une autre alternative, puisque l’algorithme lui est favorable …

 

 

  

2.     L’avenir c’est la vidéo native !

 

Vous qui êtes sur les Médias Sociaux, vous l’avez remarqué, la vidéo : c’est l’avenir .  Alors que tous les réseaux sociaux avaient intégré la vidéo native, c’est seulement en août 2017 que LinkedIn se décida de suivre le pas. Native signifie que la vidéo est chargée et jouée au sein même de la plate-forme. Vous n'avez plus besoin d'aller sur un autre site tel que YouTube ou Vimeo. Pour LinkedIn, c’est un excellent moyen de garder les visiteurs sur la plate-forme. Et pour vous, une formidable opportunité de partager vos connaissances, de faire connaître votre point de vue et votre personnalité, et de vous démarquer de la concurrence.

 

Si vous êtes une entreprise, commencez par diffuser des vidéos de votre personnel qui sont vos meilleurs ambassadeurs !

Qui de plus crédibles et de mieux placés que vos salariés pour parler de vos produits et services ?  Montrez que vous avez les connaissances requises pour aider vos clients potentiels !

 

Pour les entreprises qui recrutent, la vidéo devrait également occuper une place prépondérante dans la stratégie de la marque employeur. Laissez vos employés raconter l'histoire de votre entreprise, la journée de travail type par exemple. C’est un moyen d’en dire plus qu’une simple annonce et donne un côté plus humain à votre entreprise.

 

 

Et puis les nouvelles fonctionnalités ! Que lancera LinkedIn dans un proche avenir?

 

3.     La vidéo native pour les pages entreprises

 

Maintenant que le déploiement de la vidéo native pour les profils personnels a été largement déployé, il faut s’attendre à ce que LinkedIn déploie la vidéo native pour les pages de l'entreprise dans les prochains temps. Certains tests ont déjà eu lieu sur certaines pages entreprises et le déploiement de ces fonctionnalités a toujours lieu par lots, bien sûr, les «plus grandes» entreprises sont les premières à en bénéficier. L’étape d’après du déploiement est assez aléatoire. Et vous ne pouvez pas savoir exactement à quel moment vous pourrez bénéficier de cette fonctionnalité. Cependant soyez prêt dans l'année à venir, car les vidéos natives pour les entreprises devraient être visibles par vos abonnés plus souvent.

 

 

4.     « Compétences » et « l'aimant » de LinkedIn

 

Une nouvelle fonctionnalité qui sera déployée dans LinkedIn et qui apportera des changements et des opportunités majeurs est « l’aimant ».

Depuis votre mobile, quand vous écrirez un post, vous pourrez cibler certains abonnés avec cette fonction. Par exemple, vous souhaitez n’atteindre que les personnes ayant les compétences « marketing », « communication » et « ventes » Parce que vous voulez avoir leur avis sur un sujet particulier, ou simplement atteindre cette cible en priorité. Votre post apparaîtra alors dans le flux des personnes de votre réseau qui ont ajouté ces compétences dans leur profil. Sur LinkedIn, tout le monde a la possibilité d'ajouter 50 compétences.

 

À l'heure actuelle, seul un groupe sélectionné d'utilisateurs test a accès à « l'aimant » LinkedIn. On s'attend à ce qu'en 2018 l'outil soit déployé pour tous les membres.

 

 

5. Carrousel Ads

 

En 2018 LinkedIn offrira la possibilité de transformer des publicités carrousel, tout comme sur Facebook et Instagram. Un excellent moyen de promouvoir une gamme complète de produits et de faire des publicités visuellement plus attrayantes. Attachez une importance aux visuels et faites de bonnes combinaisons de produits ou de services pour ce type de publicité.

 

 

6. Notifications de votre réseau

 

LinkedIn a lancé en 2017 la possibilité d’activer ou désactiver les notifications de votre réseau. Par exemple, vous pouvez maintenant choisir de désactiver les notifications spécifiques, par exemple les anniversaires . Si vous avez un réseau actif et large, cela peut être très utile. Vous pouvez changer les notifications en allant dans « préférences et confidentialité » - « communication » et « notification sur LinkedIn »

 

 

7. Poursuite de l'intégration avec Microsoft

 

Il y a un an, Microsoft a racheté LinkedIn. Nous pouvons imaginer que Microsoft va pouvoir faire des liens entre ses programmes et toutes les données de LinkedIn. Les premières étapes de cette intégration deviennent progressivement visibles. Prenez par exemple l’assistant de CV , où vous obtenez de l'aide dans Word lorsque vous faites votre CV. Bien sûr, par les données qui peuvent être trouvées dans LinkedIn.

 

Une autre fonctionnalité est l'intégration avec Outlook , où vous obtenez des informations du profil LinkedIn de l'expéditeur dans votre boîte mails …

 

 

Il va sans dire que l’année va être riche en nouveauté ! Et vous, qu'attendez-vous de LinkedIn en 2018 ?

 

Ou en savoir plus sur notre prochaine formation Linkedin sur Louvain-La-Neuve. 

Black Friday : Les 6 meilleurs conseils pour une publicité Facebook réussie !

 

Le Black Friday est l’une des plus grandes occasions de l’année pour booster vos ventes ! L’occasion rêvée pour les entreprises du monde entier, d’autant plus si vous êtes capable de mettre vos produits en avant et de toucher les bonnes personnes.

 

Facebook Ads est l'un des meilleurs moyens pour générer des ventes au moment du Black Friday, même si la concurrence est rude ce jour-là sur la plate-forme.

 

Il ne fait donc aucun doute que vous avez beaucoup à gagner, alors jetez un œil à nos conseils sur les publicités Facebook afin de maximiser vos ventes et votre retour sur investissement à l'approche de la période des Fêtes.

 

 

1.   Faites des campagnes distinctes pour le Black Friday

 

Lors du Black Friday, vous allez devoir mettre en avant des offres uniques qui insistent sur le fait qu'il s'agit de promotions spéciales pour ce jour. Même si vous utilisez exactement les mêmes images qu’à votre habitude, il est essentiel de créer à la fois l'urgence et la rareté de vos annonces, et c’est cela qui va vous permettre d’obtenir les ventes que vous souhaitez réaliser ce jour-là.

 

Dans certains magasins, le Black Friday dure jusqu'à midi. Après cela, ces réductions exceptionnelles sont désactivées. D'autres magasins, cependant, ont des ventes qui durent 3 jours. Devinez quels magasins obtiennent les meilleures ventes et le plus d’intérêt ?

 

Il ne faudrait surtout pas que vos clients pensent qu'ils ont trois jours et d'innombrables opportunités d'achat dans votre magasin, car dans le chaos du Black Friday, cela peut vous faire perdre des ventes. Au lieu de cela, assurez-vous que vous utilisez des termes comme « Offre spécial Black Friday ! » ou encore « Temps limité ! » 

 

"Vous avez deux chances" n'est tout simplement pas aussi motivant que "Vous avez jusqu'à midi".

 

 

 

2.   Soyez prêt à payer plus

 

Les publicités Facebook fonctionnent sur un système d'enchères puisque l'espace publicitaire n'est pas infini. Cela signifie que plus une personne est prête à payer pour un placement, plus elle est susceptible de l'obtenir. Cela signifie également qu'une forte concurrence peut faire grimper les coûts, d'autant plus que les annonceurs sont prêts à payer davantage pour ce grand jour de demande.

 

Beaucoup d'entreprises augmentent leurs dépenses publicitaires entre 35-50% dans la semaine précédant le Black Friday.

 

 

 

 

3.    Utilisez les publicités carrousel de Facebook pour montrer plus de produits

 

Les gens sont prêts pour le Black Friday. Il n'y a aucun doute à ce sujet. Les portefeuilles sont grands ouverts et les cartes de crédit prêtes à chauffer ! Montrer un maximum de produits peut augmenter les chances de conversions. Les publicités carrousel sont donc un excellent moyen pour vous aider en ce sens.

 

Les publicités Carousel sont visibles depuis un ordinateur, un smartphone et même sur Instagram, et vont vous permettrent de mettre en valeur les différentes fonctionnalités d’un même produit. Les publicités carrousel ont aussi des taux d’engagement et taux de clics incroyablement élevés par rapport à la moyenne et c’est plutôt une bonne nouvelle puisque vous cherchez à vendre plus !

 

 

 

4.   Planifiez vos campagnes pour qu'elles se terminent une fois la promotion terminée

 

C'est un conseil simple, mais c'est important. N'oubliez pas de planifier vos campagnes au lieu de les configurer simplement, parce que chaque année, je vois au moins deux annonces faisant la promotion des ventes du Black Friday un jour ou deux après coup, et à ce moment-là, vos promotions sont terminées. Les commentaires de vos clients potentiels risquent d’être assez désagrable.

 

Pour éviter cela, planifiez vos annonces au moment de leurs créations pour qu'elles s'exécutent automatiquement tôt le matin de la vente et qu'elles soient terminées avant minuit.

 

 

5.   Quelqu'un surveille-t-il constamment les annonces ?

 

Il peut arriver beaucoup de choses et assez rapidement avec les publicités sur Facebook, en particulier en ce jour du Black Friday. Les gens achètent vite, et si vous ne les convertissez pas tout de suite, vous les avez peut-être perdus. Pour cette raison, vous devez responsabiliser quelqu'un qui va devoir surveiller attentivement vos campagnes publicitaires.

 

En effet il faut être prêt à répondre à tous les commentaires, parce que vous n’aurez que peu de chances pour répondre rapidement aux questions de vos clients potentiels et potentiellement répondre aux objections. J'ai vu tant d'annonces qui ont une multitude de questions de clients près à acheter, mais qui n’ont pas eu de réponse, il est donc peu probable que la vente se soit faites. Ne soyez pas dans ce cas ;)

 

 

 

6.   Appliquez ce que vous avez appris du Black Friday pour vos prochaines publicités

 

 

Dès que vos promotions Black Friday sont terminées, examinez chaque campagne de près. Laquelle a eu le plus d'engagement? Laquelle a générée le plus de conversions et laquelle a eu le meilleur retour sur investissement?

Placez davantage de dépenses publicitaires dans les offres similaires et modifiez ou supprimez les campagnes les moins performantes. C'est une chance formidable que de tirer des leçons et de s’améliorer grâce à ses erreurs ou ses réussites.

 

 

Facebook Ads peut donc fournir un retour sur investissement énorme et une augmentation de vos ventes. N'oubliez pas de tirer parti de l'urgence et soyez prêt à investir plus dans les campagnes publicitaires, à la fois en termes de dépenses publicitaires et de gestion du temps.

 

Vous souhaitez être accompagné dans vos prochaines campagnes publicitaires? Contactez-nous par mail Cecile.lo@cerosa.fr pour que nous puissions discuter de votre projet !

Comment LinkedIn a changé ma vie ?

Depuis quelques temps déjà, je pense à vous écrire cet article, il me trotte dans la tête chaque jour, mais ma pudeur m'a retenu jusqu'à aujourd'hui avant de le publier.

Pourquoi ?

Parce que ce qui va suivre me touche personnellement, c’est l’histoire de ma vie, une ôde à l’amour, à l’amitié, à la passion dans tous ses états et surtout à … LinkedIn !

 

Oui vous avez bien lu, une ôde à LinkedIn !

 

Etrange lu comme ça, certains penseront même que c’est typique de la génération Y dit « les digital natives ».  Pour autant l’histoire qui va suivre, mon histoire, n’a de numérique que le support. Il se cache derrière de belles histoires bien réelles et pleine d’humanité.

 

Suivez-moi, aujourd’hui, je vous emmène dans mon univers pour vous démontrer que le digital : c’est de l’humain !

 

 

I.  Mes débuts dans l’entreprenariat

 

Tout a commencé en 2013, avec la création d’une entreprise familiale dont mon ex-mari en est toujours gérant. A l’époque j’étais encore salariée, je m’arrangeais pour rentrer plus tôt du travail et aider mon mari à prospecter, ayant une expérience de plusieurs années en tant que commerciale. Oui, vous connaissez bien, les débuts dans l’entreprenariat ! Ils sont souvent laborieux : difficile de trouver des clients, de se faire connaître, et même si nous étions convaincus que nos produits aidaient les entreprises, cela prenait du temps.

Mais ma prospection téléphonique avait payé, tellement que j’étais devenue indispensable à notre entreprise. C’est alors que la question se posa : Dois-je démissionner et le rejoindre ?

J’aime l’aventure, et celle-ci me collait déjà à la peau. J’avais envie de continuer le travail que j’avais commencé, de le peaufiner, de faire fructifier notre entreprise et surtout de partir à la rencontre de mes futurs clients.

 

Après une séparation douloureuse avec mon ancien employeur … J’étais libre ! Libre de me consacrer à temps plein dans cette nouvelle aventure.

Mais les jours se suivaient et se ressemblaient tous … Le téléphone, encore et toujours, enfin il y eu aussi le casque Bluetooth pour changer un peu et m’éviter les crampes.

 J’enchainais donc les prises de rendez-vous, j’étais devenue la Lucky Luck du combiné et je composais plus vite que mon ombre !

Pour être honnête avec vous, je me suis essoufflée en quelques semaines, 8 heures par jour au téléphone ça épuise. Et même si mes talents en prospection téléphonique avaient payé, Il fallait que je trouve une autre alternative pour nous faire connaître, au risque de faire un Burn-out. Et là … Eureka ! Ma passion depuis toujours : les médias sociaux… Pourquoi ne pas les utiliser pour nous faire connaître ?

 

 

II. Le grand saut

 

Site internet, Référencement, E-Réputation, Blog, Réseaux Sociaux … Ce que je maîtrisais à titre personnel depuis mon plus jeune âge, j’allais maintenant l’utiliser à titre professionnel. Je me suis finalement concentrée sur LinkedIn, la plate-forme étant la plus adaptée en B2B, j’y avais mes aises depuis quelques années déjà.

Les articles qui y sont publiés me plaisent, ils me permettent de m’instruire, de rester au courant de ce qui se fait dans notre domaine d’activité, et surtout mon réseau …

Le réseau : le cœur de LinkedIn.

Avec une bonne centaine de relations au départ, j’avais déjà échangé avec tous, noué de vrais liens. En fait c’est pour cette raison que j’aime tant LinkedIn, parce que l’humain est au centre de tout.

Chaque jour je prends plaisir à m’y connecter et échanger, prospects ou concurrents, on a tous à s’apporter.

Le calvaire du téléphone était devenu de l’histoire ancienne et je rencontrais à présent mes prospects directement dans la vraie vie, sans forcément passer par un coup de fil. Nous avions déjà tellement échangé sur LinkedIn que notre rencontre n’était plus qu’une formalité.

C’était agréable, j’étais là pour les aider, et ils le savaient.

Je n’étais plus dans une démarche commerciale agressive, je faisais à présent du « Social Selling » où le mot « Social » a toute son importance.

 

Aimez vos produits ou services, aimez vos concurrents, aimez vos clients, aimez vos prospects et surtout prenez du plaisir à échanger avec eux et votre business s’en portera pour le mieux. C’est ce que m’a permis de faire LinkedIn : booster mon business par l’amour de l’autre.

 

 

III. Changement de cap

 

 

« Aux plus importantes croisées des chemins de notre vie, il n'y a pas de signalisation » Ernest Hemingway

 

Mon entourage professionnel eu vent des retours que me procuraient LinkedIn, certains m’ont donc demandé de l’aide, de les former. C’est alors qu’en plus de mon activité dans l’entreprise familiale, j’avais décidé de donner un coup de main à mon entourage professionnel proche. Le bouche à oreille prit très rapidement de l’ampleur sur mes « mini-formations » et l’on me proposait à présent de me rémunérer pour que j’y consacre plus de temps.

C’est pour répondre à cette demande que j’ai finalement créé Cérosa Conseil .

Cérosa, mon troisième bébé, porte pour nom les initiales de mes deux enfants.

 

Mon couple bâtait à présent de l’aile et le temps consacré à Cérosa Conseil ne me permettait plus de continuer l’aventure dans l’entreprise familiale.

 

Je divorçai quelques mois plus tard, me retrouvant à présent seule avec mes enfants, une entreprise à faire tourner, et aucun filet de sécurité.

Je n’ai donc eu d’autres choix que de mettre en œuvre scrupuleusement ce que j’apprenais à présent à mes clients. Aujourd’hui je peux dire que plus de 70% de ma clientèle provient de LinkedIn, vient ensuite Facebook, mon site internet et le bouche à oreille.

LinkedIn me permet alors de surmonter cette épreuve et de réussir à vivre de ma passion :

Aider les chefs d’entreprise et leur force de vente à vendre grâce au Social Selling.

 

IV. Mes plus belles rencontres

 

Parce que LinkedIn, c’est l’humain avant tout, je veux dédier ce quatrième point à 4 de mes plus belles rencontres sur la plate-forme (par ordre chronologique, je ne veux pas faire de jaloux J ) :

 

-       Philippe ATTAL : Une drôle d’histoire, puisque nous étions concurrents dans la géolocalisation et nous avons changé de cap professionnel en même temps … Pour se retrouver à nouveau concurrent … Dans la formation LinkedIn !

Pour autant, cela n’a jamais empêché notre amitié, nous nous sommes toujours entraidés et je tenais à souligner sa bienveillance et son intelligence.

-       Cyril BLADIER : Avec qui j’ai eu énormément de plaisir à travailler sur de beaux projets et de qui j’ai beaucoup appris. J’avoue volontiers que tu es mon mentor et je te remercie grandement pour ta générosité !

-       Caroline PIONNIER : Nous devions nous rencontrer dans un cadre professionnel, finalement au bout de 10 minutes nous nous sommes rendus compte que nous étions les mêmes ! Caroline, tu es formidable, drôle et brillante, je mesure la chance d’avoir une amie comme toi …

 

Et pour finir … L’amour ( et oui ! ):

 

-       Cyril JAMELOT : Un algortihme, un besoin en formation … Nous sommes restés très professionnels même si la formation nous a paru durer 5 secondes. J’ai rencontré ce jour-là un homme talentueux, drôle et généreux …

Nous avons continué nos échanges et avons décidé de nous revoir. Depuis nous sommes devenus inséparables et plus amoureux que jamais J  

 

 

 

Vous l’avez donc compris, LinkedIn ne doit pas être vu comme une simple plate-forme pour faire du business, recruter ou trouver un emploi. C’est un vrai lieu d’échange, d’information et d’entraide où l’humain reste au centre. Ne tuons pas la plate-forme avec des messages privés trop agressifs commercialement, au risque de voir mourir le Social Selling, comme nous l’avons fait avec la prospection téléphonique !

 

Si comme moi, vous partagez ce point de vue et que vous souhaitez aller plus loin dans une démarche de Social Selling qui vous ressemble, contactez-moi par mail cecile.lo@cerosa.fr ou visitez mon site internet www.cerosa.fr !

Social Selling : comment les petites entreprises tirent leur épingle du jeu ?

Trouver de nouveaux clients est devenu de plus en plus difficile, en particulier pour de nombreuses petites entreprises.

En effet, contrairement aux grandes entreprises qui possèdent des équipes dédiées au marketing et à la vente, les dirigeants de TPE sont souvent dans l’obligation d’avoir plusieurs casquettes pour faire tourner leur société, notamment l’administratif et la production, ce qui laisse très peu de temps à la prospection commerciale.

Pourtant, sans nouveaux prospects, il ne peut y avoir de nouvelles ventes.

Mais alors, comment votre petite entreprise peut-elle générer de nouveaux prospects qualifiés avec très peu de temps et de moyen ?

Et bien en utilisant une technique appelée le Social Selling.

 

Qu’est-ce que le Social Selling ?

Par définition le Social Selling est le fait d’utiliser les plates-formes de médias sociaux, allié à des processus, vous permettant de trouver vos prospects et augmenter votre potentiel de vente. Fondamentalement, le Social Selling se résume à établir des relations avec des prospects potentiels.

 

Mais pourquoi devriez-vous mettre votre temps et vos efforts dans l’utilisation des médias sociaux pour trouver et vous connecter avec vos prospects? 

Aujourd’hui, 74% des acheteurs B2B effectuent plus de la moitié de leurs recherches sur internet avant de faire un achat hors ligne

Que nous l’aimions ou non, le Social Selling est là et il prend de plus en plus d’ampleur. La réalité est que vos concurrents fournissent du contenu utile à vos prospects et vos clients.

Vos prospects finiront par faire appel à l’entreprise qui les aura aidés tout au long de leur processus d’achat. La question est, lorsque vos prospects font une recherche, est-ce vous ou vos concurrents qu’ils trouvent ?

Le Social Selling produit actuellement des résultats étonnants pour les petites entreprises en B2B. Je vais partager avec vous mes meilleurs conseils pour aider votre petite entreprise à prospérer en utilisant le Social Selling avec LinkedIn.

 

 

4 étapes pour une stratégie de Social Selling efficace

Avant de vous expliquer comment utiliser le Social Selling avec LinkedIn pour générer plus de prospects et de clients, il y a trois choses importantes que vous devez faire :

  1. Avoir un profil LinkedIn complet et professionnel, qui représente correctement votre marque personnelle et votre entreprise.
  2. Rejoignez les groupes LinkedIn pertinents auxquels appartient votre public cible (pour augmenter la taille de votre réseau).
  3. Augmentez votre réseau. Les gens ne peuvent vous trouver que si vous êtes dans leurs réseaux de 1er, 2ème ou 3ème niveau de relation, ou si vous êtes membre du même groupe.

 

Étape 1 : Prospection sur Linkedin

Il existe deux façons de prospecter sur LinkedIn. Le premier est en recherchant des prospects et le second en facilitant leur recherche.

En ayant un profil LinkedIn complet, professionnel et en l’ayant optimisé avec des mots clefs, vous avez déjà rendu la tâche plus facile à vos prospects pour vous trouver.

L’autre méthode de prospection consiste à rechercher activement votre cible de clientèle. Il existe un certain nombre d’endroits sur LinkedIn pour pouvoir rechercher des prospects, y compris ceux qui ont vu votre profil, les personnes qui ont également visitées, l’onglet Notifications, les groupes LinkedIn ainsi que la fonction Recherche avancée.

 

 

 

 

Étape 2 : Établir un premier contact

Après avoir trouvé vos prospects potentiels, vous allez devoir vous connecter avec eux.

Ce processus commence par une demande de connexion. Vous allez devoir personnaliser votre demande de connexion en expliquant pourquoi vous la faites.

 

 

 

Étape 3 : Construire des relations

Construire une vraie relation avec vos connexions est un point essentiel en Social Selling. Une fois que votre demande est acceptée, essayez d’en savoir plus sur votre interlocuteur.

Commencez un dialogue sur un point commun, quelque chose que vous lisez dans leur profil ou encore sur ce qu’ils ont partagé.

Envoyez-leur de l’information pertinente pour leur entreprise. Utilisez la règle d’or « Qui donne reçoit ».

Attention cependant à ne pas faire votre pub ! Rien de plus agaçant pour les utilisateurs de LinkedIn, et cela détruira la relation de confiance que vous avez essayé de nouer.

 

Étape 4 : Passez hors-ligne

On me fait souvent la remarque avant le démarrage de mes formations : « Oui mais le Social Selling c’est du virtuel, ce n’est pas une vraie relation humaine »

A cela j’aime faire une comparaison avec les sites de rencontres, ils vous permettent de trouver l’élu potentiel de votre cœur mais ce n’est effectivement pas en restant devant l’écran que vous allez tisser de vrais liens et conclure 

😉

 

Vous l’aurez donc compris, vous devez transformer la relation virtuelle en relation réelle, que ce soit par un appel téléphonique, une réunion Skype ou même en rendez-vous. C’est hors ligne que vous allez convertir un prospect en client.

 

Créer une pratique quotidienne en Social Selling

Vous pouvez rapidement et facilement générer de nouvelles connexions avec vos prospects potentiels, et cela en prenant seulement 15 à 30 minutes par jour. La clef de toute stratégie de Social Selling réussie est la cohérence. Fixez-vous un objectif réalisable de nombre de connexion par jour et tenez-vous-y !

Le Social Selling n’est pas quelque chose de compliqué ou à craindre. Le Social Selling consiste à aider vos prospects et à établir une relation avec eux. LinkedIn est la plate-forme idéale pour les petites entreprises avec un temps et un budget limité pour trouver ses prospects et commencer ce processus de réseautage.

N’oubliez pas que si vous n’êtes pas en mesure de créer des relations et d’aider vos prospects, quelqu’un d’autre le fera.

 

Auteur : Cécile LAPP

Article publié sur le Journal du Community Management 

 

Recruter des fans Facebook sur sa zone de chalandise

Parce que votre cible est naturellement définie par votre zone de chalandise, acquérir vos premiers fans de façon ciblée sur Facebook peut vous sembler difficile.

Rassurez-vous, une fois que vous avez configuré la page Facebook de votre entreprise locale, il y a différentes façons de développer et de maintenir une base de fans engagés, ce qui va vous permettre de générer du trafic vers votre magasin et des ventes par la même occasion.

 

7 conseils pour vous permettre de commencer à créer votre base de fans locaux sur Facebook 



N°1 Invitez vos amis 

 

en utilisant l'option " Inviter des amis " dans votre panneau d’administration à droite sur votre page entreprise. Vous pourrez ainsi rechercher des amis spécifiques en fonction de l'emplacement, des interactions récentes, des groupes et des listes d’amis.

 

N°2 Mettez en avant votre page entreprise

 

en la reliant à votre profil personnel. De plus, encouragez vos employés à ajouter votre magasin comme lieu de travail actuel et à inviter leurs propores amis à aimer la page.



N°3 En utilisant le moteur de recherche Facebook

 

trouvez et rejoignez des groupes pertinents dans votre domaine d'activité. Dans ces groupes, les membres mettent souvent les entreprises locales et les évènements locaux en avant.
Notez que pour le moment, vous ne pouvez rejoindre un groupe qu’avec votre profil personnel et non en tant qu’entreprise.

 

N°4 Partagez les posts de votre page entreprise 

 

dans les groupes quand cela est opportun, mais surtout ne le faites pas systématiquement car cela pourrait passer pour du spamming. Assurez-vous également de lire les règles du groupe après votre adhésion, car de nombreux groupes n'autorisent pas l'auto-promotion et vous pouvez être définitivement banni si vous faites votre publicité.

 

N°5 Annoncez la création de votre page Facebook 

 

sur des Stickers, à l’entrée de votre magasin ou même au guichet, sur votre site internet et dans vos newsletters, vos clients satisfaits seront vos premiers ambassadeurs !

 

N°6 Interagissez régulièrement avec d'autres pages d’entreprises locales

 

et partagez certains de leurs posts, identifiez-les dans vos publications et commentez les leurs, c'est une excellente façon de se faire remarquer par leurs abonnés et de faire croître votre public.

 

N°7 Pour aller encore plus vite dans l’acquisition d’abonnés qualifiés

 

Facebook vous propose également des solutions payantes. Vous pouvez par exemple, depuis votre page entreprise, cliquez sur l’icône « faire la promotion de votre entreprise » puis « faire la promotion de mon entreprise au niveau local ». Vous allez ainsi pouvoir gagner des fans en fonction de leur lieu d’habitation, leur âge, leurs centres d’intérêts …


En utilisant ces astuces vous allez ainsi pouvoir créer une base d’abonnés qui seront plus à même d’être touchés par vos futurs publications, nous allons d’ailleurs voir dans mon prochain article quels types de contenu publier auprès de votre communauté afin de gagner en visibilité et en notoriété ! 

 

Article publié sur Neomag.fr où Cécile LAPP-OSWALD est chroniqueuse

7 étapes  pour bien démarrer votre page  entreprise sur Facebook

Maintenant que vous avez compris l’intérêt et le potentiel d’une page Facebook pour votre magasin, il va être indispensable de bien la configurer pour que celle-ci soit à votre image mais aussi pour faciliter l’accès à l’information à l’ensemble de vos visiteurs. J’ai donc créée ce mini-guide qui va vous aider à démarrer rapidement et correctement votre présence sur Facebook...

 

Par Cécile Lapp-Oswald

 

 

Première Etape : Ajoutez une photo de profil

C’est l’identité de votre page et de votre marque. Ici je vous conseille d’y intégrer votre logo au ratio 1:1 ( carré ) et au minimum de 180×180 pixels. Votre logo va naturellement vous permettre d’être identifié rapidement dans le moteur de recherche Facebook, mais aussi lorsque vous allez aimer ou commenter en tant que page.

 

Deuxième étape : Ajoutez une photo de couverture

La première impression compte, c’est pour cette raison que votre photo de couverture doit être choisie avec soin : c’est la première image sur laquelle l’œil de votre visiteur va être attiré ! Son format optimal est de 851×315 pixels. En plus d’être visuellement attrayante, vous pouvez utiliser votre photo de couverture pour transmettre un message : promouvoir un évènement, une offre limitée, fêter un résultat ou un nombre d’abonnés … Laissez libre court à votre imagination !

 

Troisième étape : Ajoutez une courte description

Dans l’onglet à propos – « En savoir plus », vous avez la possibilité d’ajouter une description courte de votre entreprise. Indiquez de façon précise ce que vous proposez comme produits ou services, en pensant bien à y insérer des mots clés car ils vous aideront à apparaître dans les résultats de recherche.

 

Quatrième étape : Indiquez vos informations de contacts

Toujours dans l’onglet à propos, vérifiez votre adresse car en tant que commerce local, celle-ci sera indispensable lorsque vos visiteurs voudront obtenir l’itinéraire vers votre magasin. Ici vous allez également pouvoir indiquer un numéro de téléphone pour être contacté facilement et l’url de votre site web.

 

Cinquième étape : Créez un nom d’utilisateur de Page

Le nom d’utilisateur aide les personnes à trouver votre page et surtout d’avoir un URL de page Facebook propre et sans chiffres, cela va vous aider dans votre référencement. Votre nom d’utilisateur doit correspondre au nom de votre Page dans la mesure du possible, si cela ne l’est pas, utilisez un différenciateur de type lieu géographique par exemple.

 

Sixième étape : Indiquez vos horaires d’ouverture

Pour que tout le monde sache quand vous rendre visite, ajoutez les heures d’ouverture de votre magasin. Votre page indiquera ainsi automatiquement si vous êtes ouvert ou fermé !

 

Septième étape : Invitez maintenant vos amis à aimer votre page !

Dans un premier temps vos premiers abonnés seront … Vos amis et votre famille ! Invitez-les à rejoindre votre page. Au fur et à mesure des publications que vous allez poster, vous allez générer des interactions, votre page va donc gagner en visibilité et votre réseau pourra ainsi s’étendre au-delà de votre cercle d’amis.

Dans ma prochaine chronique, nous verrons de quelle façon augmenter la notoriété de votre page Facebook et communiquer à travers elle…

 

Article publié sur Neomag.fr où Cécile LAPP-OSWALD est chroniqueuse

0 commentaires

4 raisons d’être sur Facebook pour un magasin

Facebook avec ses 30 millions d’actifs mensuels en France, est le réseau social n°1 ! Un réseau très fréquenté qui a un réel intérêt lorsque vous gérez un magasin : Une vitrine virtuelle qui va vous permettre de transformer vos abonnés en clients potentiels et fidéliser vos clients actuels …

 

 

1ère raison : C’est simple … Et gratuit !

 

Vous avez réussi à vous inscrire à titre personnel sur Facebook et à poster des photos de vous en vacances ou en soirées ? Alors vous arriverez aussi à créer une page professionnelle et à la gérer, ayez confiance en vous !

Première étape donc, la création : une fois connecté sur Facebook, cliquez sur la flèche en haut à droite à côté du cadenas, un menu déroulant va s’ouvrir, cliquez sur « créer une page », puis sélectionnez l’icône « Entreprise locale », renseignez ensuite la catégorie et l’adresse puis cliquez sur démarrer. Vous allez ensuite pouvoir y insérer votre logo (format carré) et la description de votre magasin.

 

2ème raison : Un commerce local sur 3 est sur Facebook 

 

Ne vous laissez pas distancer par vos concurrents ! 75% des acheteurs sont influencés par les Réseaux Sociaux, le but étant donc que votre client potentiel trouve des informations sur vos produits et services sur votre page Facebook et non sur celles de vos concurrents. Diffusez du contenu informatif, intéressant, divertissant et humain pour faire la différence !

 

3ème raison : Tisser des liens avec ses clients

 

Indiquez dans votre magasin que vous êtes sur Facebook pour inciter vos clients à vous suivre sur ce Réseau Social, ils pourront ainsi se tenir informés de toutes vos dernières offres et pourquoi pas les partager à leurs propres amis : l’effet boule de neige (ça tombe bien, c’est de saison) !
Organisez des jeux-concours de temps à autre par exemple, prenez le temps de répondre aux commentaires et aux avis, pour montrer l’intérêt que vous portez à vos abonnés.

 

4ème raison : Faire de la publicité, à moindre coût

 

Avoir un encart publicitaire dans un magazine coûte cher et la rentabilité n’est pas toujours au rendez-vous. Sur Facebook vous avez la possibilité de mettre en avant votre commerce, vos offres ou même vos évènements pour une dizaine d’euros, le tout de façon très ciblé : région, âge, sexe, profession … De quoi booster votre activité, non ?

 

Avec ces 4 raisons, la création de votre page professionnelle Facebook devrait devenir votre première résolution de l’année 2017 !


Article publié sur Neomag.fr où Cécile LAPP-OSWALD est chroniqueuse

0 commentaires

6 astuces incontournables sur LinkedIn quand vous recherchez un emploi

3 français sur 10 déclarent utiliser les réseaux sociaux pour trouver un emploi. LinkedIn arrive en deuxième position derrière Facebook mais devant Viadéo avec un taux d’utilisation de 41,5% (Facebook 55,9% et Viadéo 34,4%). La majorité des chercheurs d’emploi sur LinkedIn (66,2%) sont des diplômés Bac +4/5. Mais alors, comment sortir du lot ? Voici quelques astuces qui vous permettront de vous démarquer :

 

 

 

1.       Personnalisez votre URL. Votre URL est l'adresse de votre page LinkedIn sur le Web. La personnaliser va vous permettre de placer votre profil LinkedIn en haut de la première page lorsqu’une personne va taper votre nom sur Google. Pour se faire il vous suffit d’aller sur votre profil en dessous du bouton « voir le profil en tant que » où vous retrouvez votre URL. Passez votre souris à droite de votre nom, cliquez sur le rouage, et colonne de droite à côté de votre URL : cliquez sur le crayon pour modifier puis enregistrer. Si votre nom est déjà pris, essayez votre nom de famille en premier, suivi de votre prénom. Si cela est toujours pris (un petit coucou à Monsieur Jean Meyer au passage !), essayez d'ajouter un code postal ou le nom de votre ville .

2. Ecrire un résumé croustillant et détaillé sur votre carrière. Utilisez entre 100 et 300 mots pour essayer de raconter une histoire convaincante sur vous en donnant des détails et des réalisations quantifiables. Utilisez des mots-clés et des phrases que vous trouveriez dans une description de poste qui vous intéresse. Cela signifie qu’il faut vous faire une liste de mots clés traitant de votre domaine d’activité ou celui dans lequel vous recherchez un emploi en insistant sur une anecdote ou un projet réalisé. Aussi, si vous êtes ouvert à une proposition d’emploi autre que votre parcours, indiquez-le à la fin de votre résumé, par exemple « Je suis également intéressé pour un poste de responsable marketing »

 


3. Zoom sur le module expérience. Quelle chance de pouvoir diffuser un CV en ligne ! Beaucoup de gens ne mettent malheureusement que leur emploi actuel. Prenez le temps d'énumérer les emplois importants qui ont construit votre carrière. Mettez en avant vos réussites, toujours chiffrées si possible et/ou avec des références. Ici aussi : pensez aux mots clés !

 


4. Listez vos compétences. Ce module offre un panel de compétences pour montrer aux potentiels recruteurs ce dont vous êtes capable de faire. Il donne également la chance à vos relations d’"approuver" ces compétences pour vous . Alors que certains d'entre nous trouvent que cette fonctionnalité peut-être dénué de sens (j'étais tuméfiée quand quelqu'un un jour m'a approuvé la compétence «célébrité», même si j’ai encore un doute sur le bien-fondé de la chose :-D ), elles sont tout de même là pour mettre en avant vos forces , donc faites en sorte qu’elles reflètent effectivement la réalité de vos compétences.

5. Obtenez au moins cinq recommandations. Non seulement ces recommandations écrites sont visibles sur votre profil mais elles apparaissent également sur la page de la personne qui a pris le temps de vous l’écrire, et donc : ses relations peuvent la lire également. En outre, les recruteurs sont aussi susceptibles de tomber dessus. Comme votre résumé, les recommandations devraient, dans la mesure du possible, inclure des détails sur vos compétences et vos réalisations. Dans votre cas, si vous recherchez un emploi, les recommandations qui auront le plus de valeurs pour vous seront celles émanant d’un ancien employeur…

 


6. Votre réseau.  Vos relations sont la colonne vertébrale de votre profil LinkedIn, c’est ce que l’on peut appeler la force du réseau. Par exemple, si vous êtes intéressé pour travailler dans la société X et que vous voyez que l'une de vos relations a un contact là-bas, vous pouvez très bien lui demander qu’elle vous introduise auprès d’elle.

 


Pour tout vous dire, je reçois 5 à 10 invitations de mise en relation tous les jours. La plupart du temps, je ne sais pas ce que la personne souhaite réellement derrière sa demande. Ma règle de base est de me poser certaines questions avant d’accepter : Est-ce que je connais la personne dans un contexte professionnel ou personnel ? Voudrais-je rencontrer cette personne pour des questions professionnelles ? Serais-je prête à demander à cette personne une introduction, ou vis-versa si on me le demandait ?

 

Prenez donc le soin de rédiger une demande de mise en relation personnalisée, rien de mieux pour démarrer une relation professionnelle solide et de confiance !

 

 

 

Vous souhaitez aller plus loin et vous faire accompagner dans votre démarche de recherche d’emploi avec LinkedIn ? N’hésitez pas à demander une formation personnalisée et sur mesure en envoyant un mail à cecile.lo@cerosa.fr !

 

Et vous, quel réseau social utilisez-vous pour votre recherche d'emploi ?

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

0 commentaires

3 étapes à suivre pour que votre stratégie de Social Selling ne soit pas une perte de temps

La prospection commerciale est souvent contraignante et n’est pas abordée avec grand enthousiasme par vos commerciaux, mais vous le savez, elle reste indispensable au développement de votre entreprise.

 

En fait, pour effectuer des tâches commerciales, il faut être conscient de leurs valeurs ajoutées, de la finalité, et surtout d’y prendre du plaisir : 3 axes qui vont très bien avec le Social Selling.

 

Vous souhaitez mettre en place une stratégie de Social Selling mais vous avez peur de perdre votre temps à essayer si cela fonctionne ? Voici 3 étapes à respecter pour qu’elle soit efficace sur le long terme :

 

1. Pensez valeurs et relations avant l’argent. 

Encore ce mot ... La valeur ! Mais pas question de plaisanter avec ça. Si vous essayez d'engager la conversation avec vos prospects exactement de la même manière que vous le faites hors ligne, attendez-vous à ce qu’ils ne vous répondent jamais.

 

Le Social Selling vous oblige à être différent. Essayez de débiter vos arguments de ventes à la première occasion et vous allez constater que votre taux de réponse est extrêmement faible.

 

Chacun de nous a l'intention de fournir de la valeur ajoutée et d'établir des relations, mais la pression des chiffres et le fait de devoir rendre des comptes sur les résultats à court terme nous empêche de faire correctement les choses et d’avoir une vision sur le long terme.

 

C’est la raison pour laquelle la vente sociale devrait être un plaisir avant tout. Connectez-vous, communiquez et partagez vos idées !

 

2. Engagez la conversation

 

Médias Sociaux : oui vous avez bien lu le deuxième mot, celui qui est en gras et souligné, oui celui-ci juste au-dessus, quoi, vous ne le voyez pas ? Alors il faut que vous relisiez avant de passer à la suite.... Pourquoi j’insiste ? Parce que ce mot veut tout dire : soyez social sur les réseaux ! Et n’attendez pas qu’on vous donne l’accord pour l’être.

 

Si vous voyez des occasions de dire ou de faire quelque chose, d’aimer un post, de commenter et de partager vos idées, faites-le. Ne cherchez pas à vendre. Il suffit simplement d'entrer dans une conversation normale. Vous serez étonné de voir les perspectives qui régissent de ces conversations lorsque vous vous concentrez simplement sur l’être humain et que vous n’attendez pas de retour, simplement un échange et apporter votre aide.

 

 

 

 

 

3. N’ayez pas peur de partager et soyez régulier !

 

Il faut être complètement fou pour partager du contenu du LinkedIn, non ?

 

Encore une fois, la peur de mal faire ou de dire des choses non conventionnelles nous conduit à ne pas prendre de risque et donc à ne pas publier. Une des craintes les plus répandue est également de devenir un « spammeur » si vous partagez du contenu plusieurs fois par jour sur le réseau. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. En fait, vous pouvez trouver cela difficile à croire, mais l’utilisateur moyen n’est présent que quelques fois par mois sur la plate-forme LinkedIn.

 

Cela signifie que le partage de contenu régulier n’est pas considéré comme du « spam ». Au mieux, elle montre votre capacité à exprimer vos idées et vos pensées régulièrement avec votre réseau.

 

A savoir qu’une enquête LinkedIn démontre que « 92% des acheteurs BtoB interagissent avec des professionnels de la vente considérés comme des leaders d'opinion du secteur ». Ainsi, le partage de vos pensées et l’expression de votre propre voix est indispensable.   

 

 

Ne vous engagez pas dans le Social Selling si vous n’êtes pas prêt à respecter ces étapes. Mais la bonne nouvelle c’est que cela ne vous prendra que quelques minutes par jour et conduisent à des résultats incroyables.

 

Il y a une multitude de statistiques sur le comportement d’achat sur les Médias Sociaux, par exemple, 75% des acheteurs utilisent les médias sociaux dans leur décision d’achat.

 

Donc, la seule question qui subsiste est, « Est-ce que vous pensez toujours que le Social Selling est une perte de temps ? »

 

J’ai hâte d’avoir votre avis, n’hésitez pas à commenter ci-dessous !

 

0 commentaires

3 étapes pour transformer ses visites de profil LinkedIn en occasions d’affaires

Vous le saviez peut-être déjà, mais c’est toujours bon de le rappeler : LinkedIn est l'une des meilleures plates-formes professionnelles de la planète !

 

Avec plus de 433 millions de professionnels réunis en un seul et même endroit, il est devenu facile d'identifier instantanément qui est qui, où il ou elle travaille, où il ou elle vit, en quoi consiste son travail, et même ce qu'il ou elle fait de son temps libre.

 

Avec autant d’utilisateurs, je vais vous donner des pistes pour trouver la bonne personne avec qui faire des affaires.

Le saviez-vous ?
La fonctionnalité LinkedIn la plus utilisée est … (roulement de tambour …) : l’onglet "Qui a consulté votre profil ?». Admettez-le, vous aussi, vous adorez regarder qui a visité votre profil !
Pourquoi ? Parce que ceux qui visitent votre profil ont un intérêt pour vous !
Maintenant que vous êtes bien conscient de cela, passons à l’étape suivante.


Etape 1 - Savoir où chercher
Tout d’abord, si vous ne savez pas encore comment cela fonctionne, vous pouvez accéder à la rubrique « Qui a consulté votre profil ?» depuis votre page d'accueil LinkedIn en cliquant sur l’onglet « Profil ».
Une fois que vous avez cliqué sur cet onglet vous verrez les noms, les visages et les postes occupés par d'autres professionnels qui ont été de passage sur votre profil LinkedIn, mais encore de nombreuses autres statistiques.
Voici maintenant la partie la plus importante : Analyser rapidement qui peut faire partie de ses prospects potentiels.

Etape 2 – Repérer
Une fois que vous avez trouvé quelqu'un à qui tendre la main (ou pour parler plus directement : une personne que vous pensez être votre prospect idéal), vous pouvez ouvrir son profil dans un nouvel onglet.
Scannez son profil pour trouver rapidement certaines informations professionnelles supplémentaires ou même personnelles à son sujet, ensuite, envoyez lui une invitation à rejoindre votre réseau.


Etape 3 – La prise de contact
Encore une fois, LinkedIn vous a donné le prétexte idéal pour envoyer une invitation. Après tout, si cette personne est venue voir votre profil, cela signifie qu’il ou elle s’est déjà familiarisé avec qui vous êtes, ce que vous faites, et comment vous pouvez l’aider.
Si vous avez suivi l’une de mes formations « Boostez votre prospection commerciale avec LinkedIn » et donc que vous avez tourné votre résumé face client, il y a une très forte chance pour que cette personne (encore une fois, en supposant qu'il ou elle est dans votre public cible) sera plus que ravie de vous lire.
Rappelez-vous, vous avez maintenant une perspective de vente « chaude ». Il ou elle a, d'une certaine manière, cherché à en savoir plus sur vous, vos produits et/ou services et vous avez là l’occasion d’échanger et de comprendre ses besoins.

Il y a encore de nombreuses autres raisons pour lesquelles je suis si fan de LinkedIn, en effet cette plate-forme rend le contact beaucoup plus facile, et vous permet de cibler de façon précise les personnes susceptibles d’utiliser vos produits et/ou services.

 

Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action et surtout laissez-moi un message quand cela aura fonctionné pour vous !

 

0 commentaires

Une communauté engagée sur LinkedIn, oui, mais comment ?

Avoir le sens de la communauté est absolument indispensable pour établir des relations sur la durée et asseoir votre expertise dans votre domaine d’activité.

 

Les membres de votre communauté seront plus engagés quand ils sauront que leurs besoins et problématiques sont importants pour vous, qu’ils peuvent avoir confiance et que vous pouvez répondre correctement à leurs préoccupations.

 

En fait il s’agit là d’une question de bon sens mais de nombreuses entreprises manquent le coche en omettant de se concentrer sur le sens de la communauté au moment de la construction de leur réseau.

 

Voici trois éléments clés auxquels vous devez penser lors de la construction de votre communauté :

 

 

Vous devez être vous-même (Parce que vous le valez-bien !)

Il est essentiel, si vous voulez que les gens puissent apprendre à vous connaître et vous faire confiance, de laisser transparaitre votre personnalité. Permettre aux gens de voir le « vrai » vous.

Cela ne signifie pas non plus que vous devez partager votre vie privée. Même si, bien sûr, cette ligne directrice est différente en fonction de la plate-forme sur laquelle vous êtes.

Par exemple, vous pouvez partager beaucoup plus d'informations personnelles sur Facebook.

LinkedIn est un réseau strictement professionnel, sur cette plate-forme vos messages doivent donc être liés à votre entreprise ou votre domaine d’activité.

Alors, comment permettre aux gens de comprendre qui vous êtes lors de vos publications sur LinkedIn ?

Il faut utiliser votre propre ton. Ne pas avoir peur de laisser briller votre personnalité dans vos messages et votre contenu. Il est cependant important que votre ton soit cohérent sur toutes vos plates-formes et dans tous vos contenus.

En fait c’est ce qui va attirer d'autres personnes avec des buts ou des croyances similaires aux vôtres.

Rappelez-vous que les gens veulent connaitre votre point de vue. Donc, partagez avec eux. Même lors de la publication de liens vers du contenu d'autres personnes, incluez ici aussi, votre propre point de vue, et indiquez la raison pour laquelle votre communauté devrait le lire.

 

Sachez engager votre communauté

Une communauté est impossible sans conversation.

Ne limitez pas votre stratégie de médias sociaux simplement au fait de mitrailler votre communauté de messages. Construire de vraies relations exige une communication bidirectionnelle.

Cela implique que vous ayez mis en œuvre un processus et des outils qui faciliteront votre capacité à écouter et à répondre à votre communauté quand ils communiquent avec vous.

Le signe d'une communauté engagée ? C’est la conversation !

Vous voulez développer la conversation au sein de votre communauté ? Et bien donnez-leur une raison d'engager avec vous. Fournissez du contenu dont ils ont besoin et qu’ils trouveront précieux.

Attention cependant à ne pas être en écoute passive, car vous trouverez souvent des informations essentielles dans leurs messages.

Ces informations peuvent vous indiquer si les contenus / services / produits que vous fournissez répondent à leurs besoins ou problématiques et, ce qui manque peut-être dans votre offre de service ou vos produits pour vous améliorer.

Vous ne savez pas quoi écrire comme prochain article de blog ? Regardez l'engagement récent, les conversations que vous avez eu avec votre communauté, leurs d'idées et suggestions …

Aussi, si quelqu'un prend le temps et la peine de commenter un de vos posts (de façon bonne ou mauvaise), il est extrêmement important que vous répondiez dans un laps de temps raisonnable.

 

Fournir de la valeur ajoutée

Veillez à ce que dans chaque interaction avec votre communauté, vous fournissiez de la valeur ajoutée.

Demandez-vous toujours : « Qu’est-ce qu’ils y gagnent à me lire ?»

Voilà ce que les gens vont rechercher, gagner quelque chose en vous lisant. Gardez toujours ce point de vue à l’esprit car s'il n'y a aucun avantage clair pour eux, alors ils ne vont très probablement pas perdre leur temps à vous lire et à vous suivre.

Si vous n'êtes pas sûr de savoir s'ils trouveront la valeur ajoutée que vous voulez transmettre, examinez les conversations communautaires antérieures ou bien demandez-leur directement !

Un avantage supplémentaire de création d'un contenu est que vous vous établissiez comme expert dans votre domaine et de ce fait, vous restez dans l’esprit de votre communauté. Le jour où une personne de votre communauté aura besoin de vos produits ou services, il deviendra évident pour eux de se retourner vers vous.

Pour finir, ne spammez surtout pas votre communauté avec vos produits ou services à vendre (publicité), car c’est la meilleure façon de détruire une relation de confiance.

 

Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour créer de l’engagement avec votre communauté ? N’hésitez pas à réagir à cet article en commentant ci-dessous !

 

4 commentaires

Hashtag qui es-tu?

S’il est un mot qui définit les réseaux sociaux aujourd’hui autant que le « like » de Facebook, c’est bien le Hashtag (ou MotDièse en français)…

Ce mot est pour la jeune génération, entré dans leur vocabulaire (écrit ou oral d’ailleurs) comme un « lol » ou un « mdr ». Sauf que le Hashtag est bien plus qu’une simple nouveauté des réseaux sociaux. Il s’agit d’une révolution de la communication écrite mais aussi du marketing.

 

 

Faisons simple! Voici l’utilisation et l’intérêt du Hashtag en 5 points :

 

1. Définition du Hashtag ?

Il s’agit d’un mot ou un groupe de mots précédé du signe # (dièse).

2 points importants à noter, le # doit être collé au mot (« # merci » mais plutôt « #merci ») et il ne se place jamais devant des chiffres uniquement (#123 n’est pas un hashtag)

 

2. À quoi ça sert ?

Pour imager l’utilisation du hashtag… le hashtag est un Panneau. Comme tout panneau il peut indiquer soit un lieu, soit un sens.

Un exemple simple, vous publiez : « À boire et vite! #Canicule »

Le « #Canicule » sera un lieu où toute personne intéressée par des infos sur la canicule pourra retrouver votre message.

Mais il sert aussi à préciser le sens de votre message car si on marque : « À boire et vite! #Apéro », on constate que la même phrase prend tout un autre sens! 😉

 

3. Où utiliser les hashtag ?

Les hashtag s’utilisent désormais sur tous les médias (journaux papier, TV, réseaux sociaux et même la radio…!!)

 

4. Quand utiliser un hashtag ?

Vous pouvez l’utiliser pour vous amuser (ex: #jairiencompris ), pour représenter une idée ( #jesuischarlie) vous pouvez aussi l’utiliser pour promouvoir une marque ( #visiteztoulouse mis en place par l’office du tourisme de Toulouse pour promouvoir la ville ) ou enfin de manière ponctuelle pour un événement ( #Tpmp qui apparaît pendant la diffusion de l’émission Touche pas à mon poste)

 

5. Comment utiliser le hashtag ?

Selon le média on utilise le hashtag de manière différente.

Prenons 2 exemples : Twitter (l’inventeur du hashtag au fait…) et Instagram ( la quintessence du hashtag).

Sur Twitter, il est conseillé d’accompagner son message de 1 hashtag voire 2 au maximum, en effet un message Twitter ne contenant que 140 caractères, si on abuse du Hashtag, il ne nous reste plus grand-chose pour écrire notre texte.

A contrario, Instagram n’a pas de réel limite de texte donc on peut écrire un texte long et y ajouter plusieurs hashtag. Il est d’ailleurs conseillé d’en utiliser minimum 10 pour rendre votre publication visible. De plus lorsque l’on recherche un sujet sur Instagram, la recherche se fait via les hashtag principalement donc on peut en abuser !

A noter que selon le sujet il existe une multitude de Hashtag , plus ou moins populaires, et que vous retrouverez très souvent .

Ex : #TBT qui revient tous les Jeudis, les « Throw Back Thursdays » en anglais sont l’occasion de publier une photo ou une musique datant de plusieurs années en arrière…

 

Pour découvrir les meilleurs hashtag selon le sujet que vous traitez, essayez les sites :

www.top-hashtags.com ; www.hashtagify.me ; www.tagsforlikes.com .

Auteur: Mous DIACK  Dirigeant de Social For Digital / Source de l'article : http://www.socialfordigital.com

 

6 commentaires

4 astuces pour générer des leads grâce à la recherche avancée de Twitter

 

Avec plus de 500 millions de Tweets envoyés par jour, l'idée d'essayer de trouver quelque chose de spécifique sur la plate-forme peut sembler impossible. Toutefois, lorsque vous utilisez Twitter à des fins commerciales, la dernière chose dont vous avez envie est de perdre du temps à chercher une aiguille dans une meule de foin …
En utilisant la recherche avancée de Twitter, vous serez en mesure de réduire facilement votre recherche et de trouver des informations utiles.

 

 

1. Explorer les mots clés et les hashtags pertinents

 

La meilleure façon de commencer avec la recherche avancée de Twitter comme un générateur de leads est de l'utiliser pour rechercher des mots clés et des hashtags liés à votre entreprise ou votre domaine d’activité. En faisant cela, vous trouverez toute une communauté, y compris toutes les personnes parlant de votre domaine. Vous êtes alors au courant des résultats en temps réel et des conversations centrées autour d'un sujet pertinent pour votre entreprise. Grâce à cet outil, vous pouvez ensuite définir d'autres paramètres pour votre recherche afin d’affiner d’avantage, et trouver des clients potentiels. Après avoir entré les mots-clés ou hashtags dans les champs de recherche, trier les résultats pour trouver les utilisateurs qui parlent de votre secteur d’activité ou tout autre domaine connexe. Si vous voyez que les utilisateurs sont actifs, engagés et pourraient potentiellement bénéficier de votre produit ou service à l'avenir, suivez-les et participez à la conversation (mais de façon non intrusive). Si elles ont des questions, répondez-y et prouvez que vous et votre marque êtes des experts dignes de confiance.

 

2. Recherche géographique

 

Que vous dirigiez une entreprise internationale ou un magasin local, il est toujours bon de se connecter à vos clients au niveau local. En écoutant ce que vos clients ont à dire sur la base de leur zone géographique, vous pouvez recueillir des informations essentielles au sujet de ce dont ils parlent et quelles sont leurs habitudes d'achat. Pour effectuer une recherche par région lorsque vous utilisez la Recherche avancée de Twitter il suffit de sélectionner le lieu dans la partie « À proximité de ce lieu ». Vous pouvez, bien sûr, sélectionner ou remplir l'un des autres filtres pour affiner votre recherche, mais en sélectionnant simplement un endroit pour cibler votre recherche, vous serez déjà en mesure de voir toutes les discussions qui se déroulent au niveau local sur Twitter.

 

3. Recherche par le sentiment

 

Un des filtres particulièrement utile est celui qui mesure le sentiment. Lorsque vous effectuez une recherche avancée, vous pouvez cocher une case qui montrera les tweets avec un sentiment positif ou négatif, ce qui vous permettra de voir ce que vos clients ou la communauté dit au sujet de votre entreprise, de votre domaine d’activité, ou sur un mot clé recherché. Pour la génération de prospects, c’est un renseignement précieux. Il est beaucoup plus facile d'atteindre un utilisateur qui est un fan ou un ambassadeur de votre marque que l'inverse.
Cependant, la possibilité de rechercher des Tweets négatifs dans le ton est tout aussi précieux. En recherchant cela, vous pourrez voir les plaintes principales de vos clients et du public qui entourent votre domaine d’activité. Cela vous donne des informations précieuses sur la direction que vous devez donner à votre stratégie de contenu et vous permet de prendre part à des conversations où les gens ont eu de mauvaises expériences ou émettent des plaintes.

 

4. Répondez aux questions

 

Dans la même zone de la page Recherche avancée de Twitter, il y a aussi un encart qui vous permet de rechercher des tweets qui incluent des questions.
Semblable à la requête de recherche de sentiments, le filtre des questions vous permet de trouver facilement les utilisateurs de Twitter qui ont peut-être des problèmes ou des préoccupations dans votre domaine d’activité. Si vous pouvez trouver quelqu'un qui pose une question précise à propos d’un sujet sur lequel vous pouvez répondre, vous gagnerez en crédibilité. Explorez les types de questions posées, que ce soit sur votre marque, sur des sujets spécifiques ou simplement liés, et positionnez votre entreprise comme la principale experte sur le sujet. En offrant des suggestions et des solutions utiles aux questions posées par les utilisateurs de Twitter et en vous livrant à des interactions de hautes qualités, vous augmenterez certainement vos chances de gagner des ambassadeurs et des futurs clients.

 

Si vous souhaitez aller plus loin dans l’utilisation de Twitter pour générer des leads, n’hésitez pas à contacter Cérosa Conseil pour une formation sur mesure.

 

 

0 commentaires

Etre ou ne pas être (sur les Médias Sociaux ...) ?

Souvent, quand nous parlons avec des clients potentiels, ils expriment qu'ils sont réticents à s’exposer sur les Réseaux Sociaux (ou sur internet en général) parce que les gens pourraient laisser des commentaires négatifs sur l’entreprise ou en parler négativement.



Malgré tout : vos clients et vos concurrents sont sur les Médias Sociaux !

Donc que vous soyez en ligne ou non, il y a de fortes chances pour que vos clients soient présents sur les Médias Sociaux. Et s'ils ont eu une bonne ou une mauvaise expérience avec votre marque, ils risquent d’en parler sur internet, même si vous ne vous y trouvez pas. De même que la création ou non d'une page Facebook pour votre entreprise n’empêchera pas vos clients de partager avec leurs amis, l’expérience qu’ils ont eu avec vos services.

 

Vos concurrents, eux aussi – ou du moins certains d'entre eux -, sont sur les Médias Sociaux. En fait, certains sont là dans le but de faire de la veille concurrentielle. Donc tout ce que vos clients disent de vous sur internet, vos concurrents ont de grandes chances de le découvrir.

 

Il est donc important d'être sur les Médias Sociaux, en particulier une fois que vous avez identifié les plates-formes où vous pourrez trouver vos clients, cela vous permettra de rester au top de ce qui se dit sur votre marque et de réagir rapidement aux commentaires négatifs (mais aussi aux positifs !). Il y a encore bien d’autres avantages qui valent la peine d’être présent en ligne, comme par exemple pour faire la promotion de votre entreprise ou encore pour créer de l’engagement avec vos clients.

 

Il est vrai que gérer correctement et efficacement sa présence sur les Médias Sociaux est un effort de tous les instants mais cela est devenu indispensable pour toutes les entreprises ! Vous n’avez pas le temps de vous y consacrer et vous souhaitez démarrer l’expérience dès maintenant ?

 

Contactez-nous pour que nous puissions discuter de votre projet !

 

 

 

0 commentaires

5 erreurs LinkedIn que vous pouvez corriger en 5 minutes !

LinkedIn profil strasbourg formation conseil social selling reseaux sociaux b2b

Êtes-vous prêt à améliorer votre empreinte numérique professionnelle ? LinkedIn est l’outil professionnel n°1 du réseautage social et le meilleur outil pour ceux qui veulent maximiser l’impact sur leur carrière. Il est important que vous y mettiez un peu d’énergie et que vous utilisiez votre temps à bon escient sur LinkedIn.

 

Vous avez peu de temps ? Pas de soucis ! Voici 5 erreurs LinkedIn que vous pouvez corriger en 5 minutes !

 

 

 

1. Vous n’avez pas de photo de profil.
Vous avez peur que la police vous retrouve ? C’est ce que les gens peuvent penser si vous n’ajoutez pas une photo à votre profil LinkedIn. Pensez-y. Vous est-il déjà arrivé d’aller à un événement de réseautage habillé dans votre tenue de gymnaste en sueur ? Non, pourquoi ? Parce que vous voulez faire une bonne première impression. Votre photo LinkedIn est la porte ouverte à d'autres opportunités professionnelles. Ne manquez pas une occasion à cause d’une identité mystérieuse.

2. Votre URL ressemble à un numéro du loto.
Que représentent ces chiffres à la fin de votre URL LinkedIn ? Si vous ne le savez pas, alors ils ne devraient pas être inclus dans votre URL. Vous avez la chance de pouvoir créer une URL LinkedIn unique qui peut être ajoutée à vos cartes de visite et signature électronique. Votre URL LinkedIn apparaît sous votre photo de profil. Pour la personnaliser, appuyez sur le bouton « Modifier le profil ». Cliquez sur le symbole d'engrenage à côté de votre URL, ce qui vous amène à une page, voir l’encart en haut à droite : « URL de votre profil public » qui vous permettra de changer le lien. La plupart des gens utilisent leurs noms et prénoms pour que leur URL soit unique. Si vous avez un nom commun, utilisez un différenciateur qui ne remettrait pas en cause votre professionnalisme.
 

3. Vous êtes un(e) timide sur LinkedIn.
LinkedIn est un réseau professionnel. Votre but est donc de l’utiliser pour construire votre réseau pro. Ici le dialogue est important, vous devez mettre de côté votre introversion ou votre timidité pour l’utiliser. Il existe de nombreuses façons d’interagir avec vos contacts, par exemple sur votre page d’accueil, en haut à droite, se trouve un encart qui vous permettra de trouver facilement différentes manières d’engager la conversation. Vous pouvez féliciter quelqu'un pour son anniversaire de travail, son nouveau poste, ou pour un article publié récemment. Tirez-en profit !
 

4. Vous négligez l'onglet Réseaux.
Vous souvenez-vous de chaque personne que vous avez rencontré lors d’évènements de réseautage ? Dans deux ans, que retiendrez-vous de la conversation très instructive que vous avez eue avec l’une ou l’autre personne ? Ne soyez plus gêné si votre mémoire vous fait défaut. L'onglet Réseaux de LinkedIn résoudra tous vos problèmes de mémorisation ! Chaque fois que vous vous connectez avec quelqu'un de nouveau sur LinkedIn, vous devriez prendre l'habitude de mettre l'information dans l'onglet "Relations" puis en cliquant sur le profil concerné. Dans cette section, vous pouvez ajouter des notes mentionnant les conversations que vous avez eues ou comment vous avez rencontré la personne. Ajouter ce que vous voulez dans cet onglet, vous êtes le seul à voir ces notes !
 

5. Vous êtes un fantôme sur LinkedIn.
Combien de fois avez-vous mis à jour votre profil LinkedIn ? Ou écrit des commentaires sur d'autres posts? Avez-vous partagé des informations instructives avec votre réseau ? Que faites-vous pour démontrer que vous êtes un expert dans votre domaine ? Ne sous-estimez pas la puissance de votre profil. Les gens utilisent LinkedIn pour recruter des employés, pour trouver de nouveaux clients, ou encore pour créer des partenariats profitables. Un profil actif peut être votre billet d’entrée pour une myriade d'opportunités professionnelles.

 

Avez-vous fait une de ces erreurs sur LinkedIn ? Avez-vous remarqué d'autres erreurs que les gens peuvent faire sur LinkedIn ?

 

Il y a beaucoup d'erreurs que les professionnels devraient éviter sur LinkedIn, et je serais ravi de lire vos commentaires et vos expériences à ce sujet, (voir la section commentaires ci-dessous !)

Aussi, si vous cherchez à prendre les choses en main et passer au niveau supérieur dans l’utilisation de LinkedIn : Contactez Cérosa Conseil en Médias Sociaux !

 

1 commentaires

4 étapes pour créer un post Facebook efficace !

facebook post conseil image booster formation strasbourg tpe pme

Comment puis-je rendre mes posts Facebook plus attrayant ? Voici 4 conseils pour créer un contenu de médias sociaux efficace !

 

1. Soyez bref !

C’est la dure réalité, les gens ne lisent pas votre post Facebook dans son intégralité. La majorité des internautes veulent que les choses aillent droit au but, l’information doit être trouvée rapidement :  vos lecteurs vont chercher l'essentiel de votre mise à jour, les nouveaux titres, ou un article d’actualité. En d'autres termes, faites court !

 

2. inclure une photo

Prenez le temps de comprendre comment vous réagissez : vous vous connectez à Facebook pour créer une mise à jour de votre page, mais avant vous passez en revu les photos de votre fil d’actualités ! Nous avons une sensibilité visuelle, donc lors de la publication d’images sur votre page Facebook, rappelez-vous que les photos lumineuses et colorées sont les meilleures !

 

 3. Poster pendant les heures de pointe

Vous êtes fière de vous, votre post est court et intéressant et vous avez trouvé une superbe photo pour l’accompagner. Bien que vous soyez satisfait de vous-même, si vous ne postez pas au bon moment, votre message risquerait d’être trop loin dans le fil d’actualité de vos lecteurs, et ne seront pas lu …  Assurez-vous donc de planifier de préférence vos messages Facebook du lundi au jeudi de 12:00 à 14:00 ou de 17:00 à 18:00. Aussi, si vous envisagez d'avoir plusieurs posts par jour, programmez-les de façon variés (par exemple le premier à 12:00 le second à 17:00). En effet, si trop de messages issus de la même entreprise apparaissent à la suite dans un fil d’actualité, ils seront considérés comme gênant pour de nombreux utilisateurs Facebook.

 

4.  Une question mérite une réponse

Imaginons, vous avez une boutique, un client rentre et vous pose une question, est-ce que vous lui tournez le dos ? Non ! Alors, pourquoi faire cela sur les médias sociaux ? Comme son nom l’indique les médias sociaux sont censés être sociales ... ce qui signifie un dialogue bidirectionnel entre vous et vos clients. Lorsque vos fans Facebook postent des questions ou des commentaires sous vos posts, assurez-vous d’avoir mis un système en place pour y répondre. Maintenant que vos fans sont engagés, saisissez cette occasion pour demander leur avis sur des sujets qui sont important à la fois pour vous et pour lui - voyez cela comme une mini-étude de marché !

 

N'hésitez pas à nous contacter pour une formation Facebook sur mesure !

0 commentaires